Logo tortues

La survie des Plongeons-huards

{jcomments on}Huard02Études d'Oiseaux Canada, un organisme à but non-lucratif qui étudie et recense plusieurs espèces d'oiseaux àDollar travers le pays, a publié récemment un rapport résumant les résultats de plus de 30 ans d'observation des plongeons huards dans les lacs canadiens (plus de 80% de la population mondiale de ces oiseaux se trouve au Canada) . Le lac Bixley fait partie de cette étude depuis cinq ans grâce aux efforts bénévoles de Diane Choquet.


Ce rapport
,Rapport Huards malheureusement disponible actuellement en anglais seulement (la version française est pour bientôt), confirme que la reproduction de cet oiseau

est très sensible aux précipitations acides et aux niveaux de mercure et diminue lentement avec les années. Il est donc important de préserver le plus possible la qualité des eaux de nos lacs et de protéger le plus possible les couples reproducteurs. Le taux normal de reproduction des huards est três faible: un couple pond un ou deux oeufs par année, et s'ils n'éclosent pas, c'est fini jusqu'à l'année suivante. Par exemple, au lac Bixley cette année, le couple nicheur n'a pondu qu'un oeuf, qui a disparu en moins de 24 heures, probablement à cause d'un prédateur. Pas d'oisillon cette année!

 

 Le huard est aussi perturbé par la présence humaine, principalement en période de nidification. Pour favoriser le maintien et la reproduction de ces magnifiques oiseaux, nous recommendons à tous les résidents du lac et à tous nos visiteurs les précautions suivants:

    • sur le lac, éviter d'approcher de trop près les oiseaux, leurs oisillons et leurs nids, situés à découvert sur le rivage

Nid huard 4nid-huard2

    • pendant la navigation de plaisance, éviter les zones du rivage où il y a des signes de leur présence. Un huard va abandonner de façon permanente son nid si un bateau s'approche à moins de 50 mètres.
    • tenir les animaux de compagnie en laisse
    • jeter les déchets aux endroits appropriés (non seulement pour empêcher les plongeons de les ingérer, mais également pour ne pas attirer les prédateurs des nids comme les goélands et les ratons laveurs)
    • Si vous êtes amateur de pêche, songez à remplacer vos pesées en plomb par des matériaux non toxiques. Selon Environnement Canada, l'empoisonnement par le plomb résultant de l'ingestion de pesées et de turluttes perdues par les pêcheurs (500 TONNES par année!) représente la principale cause de mortalité signalée dans les aires de reproduction des Plongeons huards. Il dépasse la mortalité associée aux traumas, aux maladies, à l'enchevêtrement dans les lignes de pêche et aux coups de fusil. Vous trouverez ici la liste des fournisseurs de pesées sans plomb. Demandez à votre marchand d'articles de pêche de garder en magasin ces articles de pêche sans plomb.

 

Ces quelques gestes simples peuvent augmenter graduellement le nombre de huards sur nos lacs, et nous permettre d'entendre encore ce magnifique chant du huard, si typique de nos grands espaces nordiques.

Le huard émet plusieurs chants différents. Sur ce site, et sur celui-ci de l'université Cornell, vous pourrez apprendre leur signification. Vous apprendrez entre autres que ce photographe, qui croit faire un bon coup en photographiant cet oiseau avec un téléobjectif, est en fait trop rapproché, et que le huard émet son signal d'alerte pour protéger son bébé et éloigner cet étrange prédateur rouge à tête bleue .

 

 

Alors, observez, mais de loin. Ainsi, vos enfants et vos petits enfants pourront faire les mêmes observations que vous !